Qui est Toinon ?

Présentation de Toinon, ami de la fontaine...

            Son vrai prénom est Antoine . Ce sont nos amis qui le baptisèrent Toinon ! C’est plus amical disait lou rénaïre... En réalité c’était leur manière bien à eux d’accepter cet intellectuel décalé dans le cercle occitan de la place de la fontaine.

 Jeune il fit de brillantes études littéraires, son passé professionnel est celui d’un professeur de lettres. Comme Monsieur  BRUN, il résidait dans la région lyonnaise et appréciait plus particulièrement les vacances scolaires pendant lesquelles il résidait dans la maison familiale en Provence.

 Aujourd’hui, il coule une retraite paisible faite de lecture et d’écriture, dans un village qu’il affectionne par-dessus tout. Seule la tempête peut l’empêcher de retrouver chaque jour nos amis pour alimenter la chronique locale de leurs marques de sympathie faite de critiques pointées quelquefois d’ironie toute méridionale.

 Son bisaïeul naquit dans l’Ile de Majorque qu’il dû quitter définitivement à l’âge de onze ans. Il traversa la méditerranée sur un voilier « la balancelle », transportant des agrumes de Puerto Soller à destination du quai de la Joiliette. Plus tard après son adolescence passée à St Rémy de provence, il vécu du commerce des fruits et légumes dans le centre de la France.

 Toinon, de naissance, est de toute évidence naturellement très respectueux envers ceux qui sont dans l’obligation substantielle d’émigrer en terre d’asile pour survivre et accompagner les leurs. Il aime la compagnie des gens du terroir occitan, leur franc parler, leur humour souvent ironique mais jamais blessant.

 Nous le retrouvons très souvent dans le village en compagnie de nos amis eux aussi retraités et gourmands de critiques surtout à l’encontre de l’équipe municipale. Celle-ci est en place depuis bientôt trente ans. Il ne connaît donc que les frasques des édiles du village. Il est le plus souvent celui qui rappelle à nos amis la voie de la connaissance et de la sagesse…. Mais pas toujours, car ses fibres majorquines lui confèrent un sens critique parfois teinté de passion très méridionale....

A suivre...

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau