La cour se vide...

Toinon :« Edifiant, c’est le mot qui convient pour les résultats du vote de ce dimanche 13 décembre ! »,

Nine :« Pourquoi tu nous dit ça Toinon ? »,

Lou renaïre :« Depuis les municipales de 2008, les résultats de la municipalité conduite par notre Maire sont catastrophiques ! »,

Lou branlaïre :« En 2008 ils ont eu la majorité avec 825 voix, en 2014 aux européennes ils ont obtenus 644 voix, aux départementales de mars 2015 ils n’obtenaient plus que 396 voix, 

Lou barrullaïre :« En sept ans ils ont perdu prés de la moitié de leurs électeurs ! »,

Pernin :« Ce dimanche 13 décembre pour les élections régionales ils n’ont plus que 197 voix ! »,

Lou renaïre :« C’est une chute spectaculaire des voix des électeurs du Maire à laquelle nous assistons ! »,

Pernin :«  Il ne fait plus taire l’assistance au dépouillement, il n’y a plus personne »,

Lou barrullaïre :« J’ai compté 9 personnes dans l’assistance, moi y compris ! C’est vraiment très peu ! »,

Toinon :« Il est bon de noter que les résultats obtenus en sept ans passent de 825 à 197 et sont des chiffres réels et non des  statistiques ! »,

Lou renaïre :« Il n’a plus que le quart de ses électeurs pour sa troupe de fidèles, même pas les voix des familles qui font la tradition de notre village ! »,

Lou barrullaïre :« On ne le voit jamais dans les quartiers ! »,

Nine :« la Cour du château se vide, Monsieur le Baron, bientôt plus personne pour chanter la Marseillaise ! »,

Toinon :« Si ce résultat était constaté pour des élections municipales, il aurait obtenu un seul siège…., le sien ! »,

Lou branlaïre :« Le premier magistrat devenu conseiller d’opposition, quelle surprise ! »,

Lou renaïre :« L’absence de projet pour la jeunesse, pour le développement de notre Commune, et pour les énergies renouvelables, se paye au comptant ! »,

Toinon :« L’historien de Saze, aujourd’hui disparu, paix à son âme, écrivait que dans l’histoire du village chaque fois que le pouvoir démocratique s’est installé dans le château, il en a tout simplement été chassé ! »,

Nine :« L’histoire est un perpétuel recommencement ! Cette fois c’est la Cour du château qui se vide ! »,

 

( à suivre... )

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau