Comme au Qatar !...

Toinon :

« Tu connais la dernière nouvelle ?... »,

Lou rénaïre :

« Non, mais je sais que tu es un bon pipelet, donc tu vas me la dire !... »,

Toinon :

« Il paraît que Jean-Louis BORLOO, a souhaité visiter notre Commune avant de se rendre en Afrique »,

Lou rénaïre :

« Il ne s’y rend pas directement par avion ? !!!...»,

Toinon :

« Non il y va pour y développer  l’électrification et l’éclairage public dans le but de favoriser le développement économique de tout le centre de l’Afrique »,

Lou rénaïre :

« Tu penses qu’il a besoin de nous prendre en exemple pour éclairer l’Afrique ? »,

Toinon :

« Non c’est l’inverse, il fait étape pour tester sa stratégie. Il vient pour impulser et favoriser l’envie d’un développement économique de tout le Gard-rhodanien… »

Lou rénaïre :

« On n’a pas besoin de développement économique, ça sert à quoi ? Après tout la vigne repousse chaque printemps, il suffit de la tailler »,

Toinon :

« L’éclairage public c’est dans nos sociétés modernes occidentales une marque de la volonté politique de s’ouvrir au progrès …»,

Lou rénaïre : (le regard grand ouvert pour mieux l’entendre)

 « Ah bon !? »,

Toinon :

« …C’est aussi améliorer la sécurité nocturne dans les quartiers »,

Lou rénaïre :

« Ah ça c’est vrai !!!! j’habite en banlieue, je ne vois clair la nuit qu’à la pleine lune !...»,

Toinon :

« Il faut donc investir pour le progrès de notre Commune et tant qu’à investir dans les économies pourquoi ne pas imiter nos voisins de Rochefort en implantant des lampadaires à énergie solaire »,

Lou rénaïre :

« Tu ne serais pas devenu écolo toi !? »,

Toinon :

« Nos voisins ne sont pas des écolos, ils sont UMP, d’autant que les économies seraient de 100% au remplacement des ampoules prés »,

Lou rénaïre :

« Tu me rassures, mais chez nous il n’y a pas que les ampoules à changer »,

 (grands éclats de rire de nos deux amis)

 Toinon :

« Il existe une nouveauté créée en Isère par une entreprise innovante et des lampadaires encore plus performants qu’à Rochefort »,

Lou rénaïre :

« Nous pourrions avoir un éclairage public comme au Qatar et on serait les meilleurs du canton ! 

…Toinon, tu m’épates un peu plus tous les jours…tu m’épates Toinon! »,

Toinon :

« Enfin te voilà séduit par le progrès »,

Lou rénaïre :

« Tiens va le dire au Maire ce que tu me racontes là……. ……Comme au Qatar …… Mais je rêve Toinon !..... », 

(…à suivre…)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau