pastorale redistillée

Raisin

pastorale redistillée

Nos amis font leur pastorale...

             Vous allez découvrir qui sont nos amis de la fontaine, avec par ordre d’entrée en scène: Nine, lou branlaïre, lou barrullaïre, lou rénaïre, et Toinon. Enfin, en avant-première nous vous présentons Pernin, un personnage haut en couleur locale et provençale, grand spécialiste de la confection des oreillettes, retenu au festival du cinéma, il nous expliquera peut-être la raison de ce retour tardif et nous présentera… sa mule Noémie.

A présent, nos amis se préparent à fêter Noël, selon leur tradition bien méridionale. Partageant avec eux quelques instants de ces grands moments de joie et de pitrerie, nous vous souhaitons un très agréable instant de plaisir et d’amusement bien provençal.

             Allez savoir pourquoi la neige refuse de tomber dans le midi pendant les fêtes de Noël. Nul ne s’en plaint, mais quand même, ce n’est pas raisonnable de nous priver de l’or blanc, alors que les enfants attendent avec impatience leurs cadeaux de Noël et la joie de faire une bataille de boules de neige.

Il est vrai que si nous n’avons pas l’or blanc, nous avons le soleil et le vent : Le vent balaye les nuages et les feuilles d’automne, le soleil nous illumine et fait mûrir nos fruits et légumes de Provence le printemps venu. C’est bien parce que nous avons le soleil et le vent que notre accent chante un peu. Alors pourquoi se plaindre ? Décidément ces provençaux ne sont jamais satisfait de leur sort, surtout quand le soleil brille en décembre.

Decors aromatiques

                  Nine est partie cet après-midi spécialement pour grapiller avec sa faucille, quelques herbes sauvages dans le chemin creux qui mène aux garrigues. Elle est accompagnée, comme chaque année par un petit groupe d’enfants du « cathé » et de son voisinage afin de leur raconter de belles histoires et leur faire connaître les joyaux de nos garrigues. Elle a donc abandonné sa brouette criarde et exceptionnellement le chemin du lavoir, pour préparer la crèche de Noël.

Elle cueille des herbes, puis elle les dépose délicatement dans le rabat de son tablier gris, pour décorer la grotte de la crèche de l’église paroissiale, comme chaque année à la même période.

« Je le fais pour le bonheur des enfants du village et pour la tradition » nous dit Nine. C’est son seul et unique geste religieux de l’année, même si elle est très respectueuse du jour du poisson le vendredi et du carême pour préparer  Pâques.

Le poisson du vendredi, Nine y pense chaque lundi et va chez son cousin l’épicier, lui commander la morue salée qui sera livrée le mercredi. Il est nécessaire de la laisser tremper pour la « désaler » pendant une nuit et un jour au minimum, de manière à permettre de la cuisiner pour la manger le vendredi à midi.

N’oubliez pas de changer l’eau de trempage au moins trois fois, pour bien désaler votre morue.

C’est un plat à la portée de toutes les bourses, que vous pouvez accompagner avec du riz rond de Camargue cuit à l’eau ou bien encore du riz long de Camargue cuit à l’eau, ou bien exceptionnellement du riz rouge de Camargue, lui aussi cuit à l’eau….mais !... c’est plus long. 

Les herbes cueillies par Nine ont toutes une valeur symbolique à ses yeux, d’abord douze branches d’arbousier avec ses fleurs et les fruits naissants, autant de branches de fragon, de laurier noble, d’asparagus, d’alaterne, de romarin, et d’olivier. Elle les disposera en guirlande devant la crèche, pour faire plus joli.

Lou renaïre : « Elle cueille ces herbes comme les moines tibétains quand ils ramassent leurs plantes médicinales….en marmonnant dans sa barbe, des…… je ne sais quoi !»

Lou branlaïre :« Les je ne sais quoi : ce sont des prières, des mantras qu’ils  récitent pour purifier leur geste »,

Lou renaïre : « Alors là…alors toi branlaïre …. tu va bientôt me faire croire que Nine est « boudiss »,

Lou branlaïre :« Bouddhiste renaïre…bouddhiste !

Lou renaïre : « Tu récitais pas un peu les mêmes « marmonades » toi quand tu gardais ton troupeau dans le Vercors ? »,

Lou branlaïre :« Tu as deviné…. comme Nine je médite moi et à haute voix parce que la nature est si belle qu’il faut prendre le temps de s’émerveiller et lui rendre hommage, en souhaitant que ce message soit répandu sur toute la terre pour le bien être de tous, les végétaux, les animaux et tous nos semblables, c’est en quelque sorte envoyer un message d’amour universel à la terre toute entière »...

Lou renaïre : « Les marmonnades, c’est le travail de ceux qui n’ont rien à faire, à présent, si je te comprends bien, tu vas bientôt me demander de marmonner moi aussi, quand je me promène dans mes vignes !  Ah çà alors…tu m’épates mon ami ! »,

Lou branlaïre :« Bien sûr, tu as tout compris, à l’approche de la Noël, il faut s’émerveiller du bonheur d’être sur terre ! »,

Lou renaïre :J’ai du mal à te suivre branlaïre……Ah je comprends maintenant pourquoi tu parles seul dans les rues du village, tu fais comme Nine : tu marmonnes toi aussi ! »

             Nos deux amis venaient de croiser Nine qui rentrait cachée derrière son fagot d’herbes sauvages accompagnée d’une ribambelle de « minots » du village se rendant directement à l’église où Albertine l’attendait.

Nine :« Je choisis ces essences par habitude comme la coutume me l’a enseigné et parce que depuis ma plus tendre enfance j’ai vu le Sacristain les disposer chaque année pour le décor de la crèche »,

Lou renaïre :« Par habitude, simplement par habitude ! »,

Nine :« Pour Le laurier, je choisis la partie terminale des branches hautes d’un laurier dont la ramure dépasse toujours du mur de mon voisin,

Lou renaïre :« Si je te comprends bien tu en profite pour élaguer le laurier de ton voisin »,

Nine :« Je m’en occupe pas du voisin, c’est le laurier qui m’intéresse, parce que le laurier symbolise l’immortalité, la gloire, la victoire sur soi, parce que cet arbre marquera la vie du Christ jusqu’à sa mort,

Lou renaïre :« Nine la crèche c’est la naissance de Jésus, pour le reste attend un peu ! »,

Nine :« Je vais orner la crèche de douze branches disposées à l’entrée de la grotte pour parfumer ce lieu saint, et puis le laurier ça purifie les intestins »,

Lou renaïre :« Il te faudra en parler à la brebis de notre ami lou branlaïre ! »,

Nine :« Pour Le Romarin je le choisis parce que ses  émanations d’essence purifient, il ranime et fait circuler les énergies et rend joyeux ceux qui les respirent »,

Lou renaïre :« Bien vu Nine, la naissance de Jésus c’est la fête ! »,

Nine :« Je disposerai douze branches de romarin au devant de toute décoration, et puis c’est une plante digestive, ça ne peut leur faire que du bien, avec tout ce qu’ils ingurgitent pendant les fêtes………

Lou renaïre :« Tu penses à tout Nine……., tu penses toujours à tout ! »,

Nine :«  Pour Le fragon qu’on appelle aussi le petit houx et que nos ancêtres gaulois appelaient le « frisco », il était utilisé par nos anciens pour protéger les stocks de nourriture ensilés dans d’immenses jarres enterrées pour les mettre à l’abri des voleurs et des rongeurs, quelques branches de fragon suffisaient à éloigner ces amis indésirables.

Lou renaïre :« Tu as peur que les souris nous mangent le décor Nine ? »,

Nine :« J’ai choisi les brins qui portent le plus de baies rouges, en guise de protection, je vais les disposer en couronne pour symboliser « l’ouverture aux autres, l’amour d’autrui »,

Lou renaïre :« Continue Nine , ta science me dépasse ! »,

Nine :« Pour L’arbousier un arbre rude, semi persistant c’est parce que j’adore cet arbre que je le choisis. J’aime son feuillage d’un beau vert étincelant…….

Lou renaïre :« Fais attention Nine, toi qui ne bois jamais de vin, tu vas finir bucolique »,

Nine :« Et puis j’aime bien l’arbousier, l’asparagus et l’alaterne, alors arrête de me poser plus de question,……Comme moi, tu admires l’ensemble terminé un point c’est tout ! »,

Lou renaïre :« C’est beau ce que tu fais Nine, tu le fais avec amour, et dévouement ! …….C’est beau Nine ! »,

Lou renaïre : criant haut et fort à Nine déjà loin de la fontaine….« Nine !...Nine !...tu…as…oublié…les…branches… d’olivier ! »

Nine :« Zhkwhhxk….zhkww….. ( à ne pas traduire ou répéter )…....... Comme l’année dernière,……… je l’ai oublié !…….. Je l’ai oublié !………Je l’ai encore oublié ! »,

Lou renaïre :« Arrête un peu de marmonner ! pense plutôt à ce que tu fais ! »,

Nine :« Je vais tout simplement,….. Je vais prendre de l’avance sur la fête des rameaux…Je vais tailler l’olivier de mon voisin, ça ne se verra pas ! »,

Lou renaïre :« Tu aurais pu les cueillir dans le champ d’oliviers de la Commune ! Il appartient à tout le monde ! Personne ne l’entretient….. Alors un peu plus ou un peu moins………»,

( à suivre )

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau