Quizz Municipal

Pour cette rentrée, nous avons donné une allure différente à notre billet d'humeur ! Il revet la forme d'un Quizz, certes un peu caustique, mais qui se veut positif en alliant toujours la proposition à la critique ... A vous de jouer!

QUIZZ DE LA RENTREE !!!!

 

« Quels sont les 3 mots jamais prononcés au Conseil Municipal à Saze ? »

1-           « Cépanou ! »

2-           « Jeunes »

3-           « Emprunt »

4-           « Avenir »

5-           « vounavékavotécontre ! »

6-           « Entreprises »

Vous avez trouvé???

 

Les mauvaises réponses :

Le « Cépanou » (1) explique…tout ! Tout ce qui n’a pas été fait, tout ce qui ne sera pas fait... Un exemple de Cépanou : l’Allée des Platanes !!!... L’absence de coordination de cette opération est naturellement attribuée au Conseil Général !...

L’ « Emprunt » (3) est le mode « commun » de gestion de la Commune… Un exemple : Cette année encore la Commune souscrit à un emprunt de 350 000 Euros… pour faire face au versement différé de la TVA à la commune ; mais il sera remboursé par une hypothétique et tortueuse vente d’un terrain à un complexe sportif (paiement du terrain sur 2 ans !!) !

Le « vounavékavotécontre ! » (5) est invoqué quand on ne veut pas (peut pas ?) expliquer ou argumenter une décision ou une situation. Le plus bel exemple a été celui de la 1° adjointe en réponse aux questions des Conseillers Municipaux sur le compte administratif 2013…

Les bonnes réponses :

En ce qui concerne les « Jeunes » (2) le sujet n’est jamais évoqué ! D’ailleurs le programme électoral Bel était très pauvre de ce point de vue ; l’action municipale aussi ! Pas de projets, et visiblement, plus grave, pas de volontés… Un Conseil Municipal des Jeunes pourrait sûrement faire largement évoluer la pratique démocratique, citoyenne et pédagogique qui fait partie de nos devoirs d’adultes et d’élus, non ?

« Avenir » (4) est également un mot banni. Pire, il n’est pas dans les têtes de nos édiles… Un exemple : avec les fortes baisses des dotations de l’Etat attendues pour ces prochaines années (l’argent que l’Etat donne tous les ans à la Commune), le Conseil Municipal signe une « pétition » de l’Association des Maires de France, mais ne se met pas en recherche de ressources nouvelles comme le font désormais de nombreuses communes. Autre exemple : Dans quelques années, avec la crise agricole et les départs en retraite, nos agriculteurs vont laisser leurs terres. Beaucoup de jachères, un foncier qui aura perdu sa valeur et une commune en friche s’annoncent ! Que fait-on pour réorienter ces terres en définissant un vrai projet pour le village : un projet d’Avenir ! Saze-Avenir avait proposé de définir un projet autour de l’économie maraîchère et le monde du Cheval…Bien sûr, il peut y en avoir d’autres : Qu’attend-t-on ??

« Entreprises » (6) ! Là aussi, on a compris que les Entreprises ne sont pas un sujet de préoccupation et d’action pour notre Conseil Municipal. Un exemple : pas de Commission municipale sur le sujet. Alors oui, il y a quelques mois, pendant les élections municipales, un projet de zone artisanale a été évoqué ! Sans que les Entreprises de la Commune ne soient largement associées ?? Qu’attend-t-on ?

 

Faire les choses seuls, à quelques-uns ! Pire, ne rien faire… vont amener le village dans une situation extrêmement difficile d’ici 4 à 5 ans. Une commune avec des ressources qui auront largement diminué, des agriculteurs qui commenceront à avoir des difficultés pour céder leurs terres lors de l’arrêt de leurs activités, un tissu d’entreprises qui aura largement diminué lui aussi au regard de la lourde fiscalité, des habitants très impactés par de fortes et répétitives hausses d’impôt…et un Château qui n’aura fait aucune économie de fonctionnement ou de structure. Tout cela, sera conjugué à un sectarisme renforcé … Il est toujours très rassurant de se dire que tous ceux qui ne pensent pas comme soi sont dans l’erreur et en opposition ! « La certitude tue la pensée » (Tavarès). Alors, le changement de posture, c’est pour maintenant ??

Pour terminer ce Quizz de rentrée, je vous renvoie à Albert Camus qui disait que : « ce qui est difficile, ce n’est pas de prévoir l‘Avenir, c’est de le rendre difficile !! ». Quant à Léonard de Vinci, je le trouve très imagé pour notre municipalité, il ajoutait que : « Ne pas prévoir, c’est déjà gémir » !! ...

N’y-a-t-il pas trop longtemps que l’on gémit à Saze ???

Il fallait donc répondre :   2 – 4 – 6

Nous sommes sûrs que vous avez tous gagné . Bravo!!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau