Lettre ouverte au Maire de Saze

Trait....d'union ?

Ce Billet d'humeur est en fait la réaction d'un Sazain à l'Editorial du Maire dans le dernier "Trait d'union" . Il nous a fait parvenir la copie du courrier de la lettre remise en mairie le 4 mars 2015

 

Lettre ouverte à Monsieur Georges BEL, Maire de SAZE,

 

Objet: votre edito - le trait d'union hiver 2014

 

Monsieur le Maire,

 

J'ai apprécié votre"édito" publié en introduction de "trait d'union - hiver 2014 (!)" distribué récemment dans ma boite à lettre. Je me permets toutefois de revenir sur quelques points relevés sur lesquels je ne partage pas votre point de vue.

 Comme vous, je suis favorable à l'apprentissage dans tous les domaines de la vie, même si en matière de démocratie donner des leçons est plus aisé que de l'appliquer à soi-même, il est parfois, en effet, nécessaire d'être en apprentissage pendant tout l'exercice d'un mandat électif pour acquérir la sagesse républicaine.

 S'agissant de votre appel au silence, il est inutile de faire référence à la philosophie chinoise ou hindouiste pour nous rappeler que le silence est d'or. Nous sommes d'obédience différente et si vous semblez accueillir de nouveaux apprentis cooptés par leur maître, pour ce qui me concerne je préfère appliquer les règles de notre République démocratique, pour les accueillir avec le suffrage de leurs pairs.

Pour ma part je considère que la parole est comme l'argent, un bien précieux qu'il convient de libérer et permet ainsi d'enrichir par l'échange et la confrontation d'avis divergents constructifs, plutôt que de freiner les propos des citoyens et déviant, s'engager dans la voie de l'obscurantisme voire l'exclusion.

Le silence, vous avez raison permet l'étude, la réflexion, l'observation, vous avez simplement omis de préciser qu'il est nécessaire pour favoriser l'écoute et apprécier à sa juste valeur la parole de son interlocuteur.

 Le silence nous le réservons à un  choix de vie et un engagement monacal auquel je lui préfère celui d'avoir recours à la méditation dont on maîtrise le sujet, le lieu, l'instant et la durée pour ainsi parfaire et accompagner les décisions salutaires pour la collectivité.

 Je suis très satisfait de voir que vous avez découvert et doté la Commune d'un outil moderne et accessible au plus grand nombre par le canal d'internet, je ne doute pas que vous saurez initier et financer prochainement pour notre école l'outil informatique devenu la pierre angulaire de l'enseignement scolaire qui demeure pour ce qui me concerne un choix premier, plutôt que celui de faire le choix d'un investissement féodal, fût-il inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 Je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, mes salutations respectueuses et distinguées.

Jean

Commentaires (1)

1. MONIQUE 04/03/2015

En parlant d'apprentissage, sauf erreur, nos élus n'ont pas accueilli en leur CHATEAU, le jeune Robain Alazard promu Meilleur Apprenti de France 2014. Ce garçon est allé recevoir sa récompense comme indiqué dans le Midi Libre. Ne mérite-t-il pas de recevoir les honneurs de son village au cours d'une réception dans notre très cher CHATEAU ? Si l'erreur est juste, merci de publier ces quelques mots amers sur votre site..

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau